Articles

Exergue (8)

Image
Décalé ou prophétique, l'exergue est la citation qui annonce le roman que vous allez lire.Et souvent, ce fragment littéraire est un petit bijou en soi...Exergue de Retour à Little Wing de Nickolas Butler (Autrement, 2014)


FRAGMENTS DE BD (14) Verte, Marie Desplechin et Magali Le Huche

Image
Ed. Rue de Sèvres, mars 2017, 72 pages, 14 euros.

Voici enfin l'adaptation en BD du célèbre roman jeunesse Verte de Marie Desplechin paru en 2012 à l'Ecole des Loisirs. L'occasion pour les jeunes lecteurs qui ont du mal avec le format roman de découvrir le petit monde de Verte. Ce n'est ni une punk, ni une grunge, ni un surnom qu'elle porte depuis la petite enfance, mais la petite rouquine au centre de la couverture s'appelle bien Verte ! Prénom très original au demeurant puisqu'elle doit être la seule  à le porter. Rose ou Blanche auraient été plus commode, mais non, il a fallu que sa maman décide de l'appeler de la couleur du poireau ! Or, ce prénom n'est qu'un problème secondaire. Du haut de ses onze ans, Verte est bien décidée à mener une vie normale, et dans sa famille, la normalité n'existe pas ! Ursule, sa maman,  est une sorcière, et sa grand-mère Anastabotte aussi ! D'ailleurs Ursule scrute les premiers signes de sorcellerie chez…

Crépuscule du tourment 2, Léonora Miano

Image
Ed. Grasset, mars 2017, 320 pages, 20 euros.

Le roman débute là ou le premier tome se terminait : Ixora est laissée pour morte sous une pluie battante, battue par celui qui partage sa vie, Amok. Amok fuit, horrifié par sa bestialité et la certitude que finalement il est comme son père qui battait jadis Madame. La violence envers les femmes serait-elle une histoire de famille ?"Amok avait frappé Ixora parce qu'il ne s'était plus contrôlé. Il l'avait abandonnée dans la boue parce qu'il s'était habitué à se rétracter en lui-même pour éviter les conflits, la douleur, la honte. Il ne savait pas très bien où il était, mais le moment était venu pour lui de quitter cet endroit".  Dans la berline qui fonce à travers l'orage, il décide de rejoindre le village de son père afin de l'affronter enfin. Cela fait des années qu'il ne l'a pas vu et ils n'ont jamais vraiment parlé d'homme à homme. Seulement, Amok est victime d'un accident de voitu…

La plus grande peur de ma vie, Eric Pessan

Image
Ed. L'Ecole des Loisirs, janvier 2017, collection Medium, 120 pages, 13 euros.

"Je sais tout cela. Je sais que les armes ne sont jamais en paix, qu'elles peuvent à tout moment mordre la main qui s'approche, mais parfois on oublie tout le savoir que l'on a dans la tête, parfois on ne pense qu'à l'instant présent, parfois on veut juste prendre une grenade dans sa main pour la soupeser, pour sentir le froid du métal sous ses doigts, pour mieux voir comment elle est fabriquée, pour jouer, pour faire comme dans les films, pour se donner l'illusion d'être un soldat américain venu libérer la France de l'occupation allemande".
Quelle serait la plus grande peur de votre vie ? La vraie peur, pas celle qu'on ressent en visionnant un film d'horreur en cachette de ses parents, ou en montant dans le dernier manège à sensations fortes. Non, on parle de la peur intrinsèque, celle qui vous secoue les entrailles au point de vous rendre malade, celle …

Des Hommes sans femmes, Haruki Murakami

Image
Ed. Belfond, mars 2017, traduit du japonais par Hélène Morita, 304 pages, 21 euros.
Titre original : Onna no inai otokatach


"Un jour, soudain, vous êtes devenus des hommes sans femmes. Ce jour arrive sans qu'il y ait eu auparavant la moindre allusion ou le moindre avertissement, sans que vous ayez éprouvé de pressentiment ou de prémonition, sans toc-toc, sans petits toussotements. Vous avez tourné à un angle et vous savez déjà que c'est arrivé. Mais impossible de revenir en arrière. Dès ce tournant pris, voici le seul monde qui sera le vôtre désormais. Un monde qu'on appellera celui des hommes sans femmes. Un pluriel froid et sans fin". Dans ces sept nouvelles du recueil écrites en 2014 et encore inédites en France, Murakami a choisi sept héros pour qui la figure féminine leur a permis ou leur permet encore l'accès à un autre univers que celui dont ils évoluent. A chaque fois, la femme est une "passerelle" vers un ailleurs beaucoup plus agréable. Qu&…

Nous partirons, Elsa Fottorino

Image
Ed. Mercure de France, mars 2017, 176 pages, 16.80 euros.

Quand dans un couple, l'un aime pour les deux, il arrive qu'un jour cet amour devienne toxique. Nicole et Jacques Rosen coulent des jours heureux dans leur villa du sud qu'ils viennent d'acquérir. Jacques, sur la plage, adore observer son épouse qui joue avec leur fille Sabine au bord de l'eau. On dirait qu'il n'en revient toujours pas, lui, le notaire d'âge mûr, d'avoir su conquérir cette superbe femme.
Les occasions sont nombreuses où Jacques surprend sa femme et la réclame. Elle accepte toujours de bonne grâce, même si on sent qu'il y a de la passivité dans son affection. Nicole est absente d'elle-même ; elle mène sa vie au jour le jour, se désintéresse totalement de son apparence extérieure, se surprend d'ailleurs de n'avoir pas changé sa garde-robe depuis dix ans. Pourtant, lorsqu'elle sort,elle sent les regards masculins sur elle, . Leur nouveau voisin, Julien, est at…

Exergue (7)

Image
Décalé ou prophétique, l'exergue est la citation qui annonce le roman que vous allez lire.Et souvent, ce fragment littéraire est un petit bijou en soi...
Exergue de Chevrotine d'Eric Fottorino (Gallimard)