Articles

Affichage des articles du juillet, 2014

TREVE ESTIVALE du 14 juillet au 24 août inclus

Image
VACANCES!!!
Les piles de livres sont prêtes, les romans de la rentrée attendent, les enfants sont en pleine forme et les bagages se remplissent...

Histoire de recharger mes batteries livresques et profiter aussi des miens, Fragments de lecture ne proposera pas de nouveaux articles avant le 25 août prochain.

Par contre, durant cette trêve, sur les réseaux sociaux, je vous proposerai de découvrir quelques lectures marquantes . Sinon, vous pouvez aussi consulter la liste des coups de coeur, il y aura sûrement parmi les romans proposés celui qui n'attend que vous!



Ce blog littéraire est une belle aventure que je partage avec vous depuis 10 mois maintenant. Pour la rentrée, j'essaierai de garder le cap!
Merci à vous et bonnes vacances!

NEWSLETTER (37)

Image
Rendez-vous hebdomadaire du samedi, la Newsletter vous propose des liens vers des articles littéraires (ou non) de la semaine, et un récapitulatif de mes lectures en cours,  de mes coups de cœur,  et pourquoi pas, parce qu'il y en a aussi,  de mes coups de gueule!Dernière Newsletter avant la rentrée littéraire de septembre!!
Dans la continuité d'une info contenue dans la Newsletter de la semaine dernière, Télérama a eu l'immense privilège d'obtenir un entretien avec le crétauer de Game Of Thrones, George R.R.Martin. Ce dernier y explique ses choix littéraires et répond aux critiques:
http://www.telerama.fr/series-tv/l-auteur-du-trone-de-fer-on-ne-peut-pas-rendre-la-guerre-propre-et-jolie,114592.php



Forcément la nouvelle a fait le tour des médias car J.K Rowling a rompu le pacte selon lequel elle n'écrirait plus sur Harry Potter. Perdu! En effet, dans une nouvelle, on y retrouve le sorcier et sa bande, sur fond de coupe du monde de quidditch. Les Inrocks donnent d…

RUE DES ALBUMS (55) Boucle d'Ours, Stéphane Servant et Laëtitia Le Saux

Image
Ed. Didier Jeunesse, avril 2013, 32 pages, 12.5 euros

"Ze veux me déguiser en Boucle d'Ours!"

Galveston, Nic Pizzolatto

Image
Ed. Belfond, même traducteur, septembre 2011, 336 pages, 19 euros
Ed. 10/18, traduit de l'anglais (USA) par Pierre Furlan, septembre 2013, 306 pages, 8.1 euros

"On se souvient de ce qu'on veut."

Parce qu'il vient d'apprendre par le médecin qu'il a un cancer des poumons, Roy Caddy dit Big Country dans le milieu, se demande comment il a pu en arriver là. Devenir quoi en fait? A quarante ans, il est "un encaisseur" redouté, mais il sait très bien que le vent tourne et qu'un jour, ce sera son tour.  Ainsi, Roy se demande s'il n'y a pas eu un jour où lui a été offerte la possibilité d'être un autre:
"Tu nais, et quarante ans plus tard tu sors d'un bar en boitillant, étonné par toutes tes douleurs. Personne ne te connaît. Tu roules sur des routes sans lumières et tu t’inventes une destination par ce que ce qui compte, c'est le mouvement.  Et tu te diriges ainsi vers la dernière chose qu'il te reste à perdre, sans aucune…

En attendant les barbares, John Maxwell Coetzee

Image
Ed. Points Seuil, mars 2000, 249 pages, 6.7 euros


"Je suis au delà de la souffrance"

En attendant les barbares est présenté comme un roman mais derrière cet artifice de fait, c'est surtout un plaidoyer sur la liberté et la justice, ainsi qu'une dénonciation de la souffrance et de la torture. L'histoire du Magistrat, narrateur perdu dans un oasis de l'Empire, devant faire face un jour à la violence de soldats venus dans son village pour contrarier une éventuelle invasion barbare, est secondaire.
Très vite, l'auteur se sert de son personnage pour écrire de véritables fulgurances littéraires. Ainsi, il oppose un homme épris de justice et pacifique, à un homme froid, dont le regard est caché derrière des verres fumés, et dont "le travail est de trouver la vérité". Pour cela, tous les moyens sont bons, y compris la torture.
Mais qui sont ces Barbares dont on parle tout le temps mais qu'on ne voit jamais? Ce sont de simples tribus nomade…

Absences, Alice Laplante

Image
Ed. 10/18,  collection Domaine policier, mai 2014, 408 pages, 8.4 euros

A la frontière de l'oubli.

Amanda est morte, et la dernière personne à l'avoir vue vivante, semble-t-il, est sa voisine et amie de longue date, Jennifer. Or, interroger Jennifer sur la dispute qu'elles auraient eu un peu avant, ou même sur son emploi du temps, relève de l'impossible. En effet, la suspecte n°1 souffre de la maladie d'Alzheimer depuis quelques années, ce qui lui a valu de prendre sa retraite de chirurgien orthopédiste de façon précoce.
Il y a des jours avec et des jours sans. Certes, un journal de bord rempli par l'entourage de Jennifer permet de retranscrire les bribes de mémoires, les allusions, les souvenirs qui émergent de son cerveau confus. Comprendre l'amitié entre Amanda et Jennifer est un travail de longue haleine, ponctué de digressions, d'oublis, de rancœurs mal digérées. Peu à peu, le lecteur comprend qu'Amanda était "un mystère vivant", une …

Dix-neuf secondes, Pierre Charras

Image
Ed. Folio Gallimard, mai 2005, 160 pages, 6.2 euros

Zeus, Styx, Hadès
Nom de code Zeus ! De quoi s'agit-il au juste ? Simplement l'ultime rendez-vous que donne Gabriel à Sandrine pour tenter de remettre à flot une histoire d'amour qui ne cesse de se débattre dans les eaux de la routine:
"Ils ne s'amusaient plus (...) Ils ont basculé dans le raisonnable, le convenable. La convention. Ils sont devenus vieux".
Zeus se déroulera dans le RER : Gabriel attendra Sandrine sur le quai de Nations, tandis que la jeune femme sera dans la troisième voiture... Si elle ne vient pas, si elle ne descend pas, c'en est fini de leur histoire, c'est ce qu'il ont convenu à deux.

Or, la jeune femme prend bien le métro, mais sans l'intention d'y descendre rejoindre son compagnon. "Son seul but était de voir cet instant. De vivre cet instant. D'être là. Et elle a été là. Elle a été présente au moment de son absence".
Et puis, Sandrine n'est pas se…

Une vie merveilleuse, Dominique Brisson

Image
Ed. Syros jeunesse, collection Tempo +, février 2014, 96 pages, 6.2 euros

Crise d'adolescence
En vingt-six chapitres, comme autant de lettres de l'alphabet, un garçon raconte sa sœur, sa moitié, belle et fragile qui, en quatrième, est devenue autre:
" Elle me semblait fragile et précieuse. Mais en grandissant, ma sœur solaire, ma sœur blonde avait aussi pris un coup de nuit. Son visage s'est allongé et s'est fermé; sa bouche a eu plus de mal à sourire et ses yeux ont perdu leur douceur. Des yeux bleus qui se durcissent, c'est comme une pierre précieuse qui se révèle coupante."
Au fil des mois, le dialogue s'éteint, les parents prennent leur mal en patience, mais le frère sent que la sœur ne va pas bien du tout. Que ce soit les bêtises au collèges ou les insultes, les sarcasmes et les dénigrements sur les réseaux sociaux, rien ne lui est épargné. "Chaque échange était un carnage"; plus elle est rejetée, mieux c'est, semble-t-il.
L'arriv…

Le Petit Principe, Eva Almassy

Image
Ed L'Ecole des Loisirs, illustré par Thanh Portal, collection Neuf,  mai  2014, 92 pages, 9 euros

 Faire l'expérience de l'Univers.
Le Petit Prince avait abordé l'aviateur en panne dans le désert par un "dessine moi un mouton." 
Nous sommes au 21ème siècle, la conquête spatiale fait partie de notre histoire commune. Désormais, nous avons des mécanos de l'espace veillant au bon entretien des machines qui gravitent autour de notre bonne vieille Terre. L'aviateur a cédé la place au spationaute...
Justement, c'est en réparant une navette récalcitrante tout en gravitant dans le vide spatial que l'un d'entre eux entend une voix. C'est d'autant plus étrange que normalement seul le silence ou la voix de la radio accompagnent son travail.
"La planète qu'on voit là-bas, c'est la Terre?" demande cette voix.

L'astronaute n'en croit pas ses oreilles, mais la voix se fait plus insistante et son rire est cristallin; elle aj…

Expo 58, Jonathan Coe

Image
Ed. Gallimard, traduit de l'anglais (GB) par Josée Kamoun,  février 2014, 336 pages, 22 euros

 James Bond belge

Le héros du roman, Thomas Folley, est l'archétype même du flegme britannique, engoncé dans une éducation et des convenances bien établies qui finalement, lui donnent l'apparence d'un psycho-rigide aux yeux de tous.
Pourtant, Thomas n'est un british pur souche. Il est belge de par sa mère qui a fui avec sa famille son petit village envahi par les Allemands lors de la Grande Guerre. Or, comme sa mère est toujours restée évasive quant à son passé, le jeune homme ne pose guère de questions sur l'histoire familiale. D'ailleurs, de ce côté là, il a fort à faire. Marié et père de famille depuis peu, il a l'impression de plus en plus tenace de vivre dans une routine déprimante que même son travail n'arrive pas à effacer.
Heureusement, on lui propose une mission en or sur le site de l'exposition universelle à Bruxelles.

L'action se déroule e…

Wisconsin, Mary Ellendes Ellis

Image
Ed. 10/18, réédition juin 2014, traduit de l'anglais (USA) par Isabelle Maillet, 442 pages, 8.8 euros

A chaque jour suffit sa peine
Ernie Morisseau n'aurait jamais cru que ses nouveaux voisins installés sur les terres infertiles d'Olina, au Wisconsin, auraient tant d'importance dans sa vie et celle de son épouse Rosemary...
Peu après leur union, Claire et John Lucas s'installent donc dans leur ferme achetée à bas prix à une famille d'immigrés allemands. Très vite, deux enfants naissent: James alias Jimmy et Bill. Une famille normale en apparence, mais sans avenir, car John, solitaire taciturne sombre dans l'alcool et ne s'exprime plus que par la violence verbale et physique:
" Lorsqu'il buvait, il semblait toujours accablé par un sentiment d'échec qui, après avoir fermenté pendant des heures, finissait par faire remonter des vapeurs empoisonnées jusqu'à son cerveau et se transformer en rage meurtrière."
Claire subit au point de s&#…

Les heures souterraines, Delphine de Vigan

Image
Ed. Le livre de Poche, mars 2011, 256 pages, 6.6 euros

Ultra moderne solitude
Thibault et Mathilde ne se croiseront jamais, car la ville est trop grande.Pourtant, ils ont les mêmes états d'âme, la même impression étrange et pénétrante qu'ils sont arrivés au bout d'un processus, "au bout de ce qu'il est humainement possible de supporter".
Pour Thibault, c'est la grande désillusion. Il a enfin réussi à rompre avec celle qui ne l'aimait pas, mais qu'il gardait comme une perfusion au bras. Happé par la ville et ses embouteillages, il n'arrive plus à faire éponge de ce qu'il voit au quotidien en tant que médecin: la solitude et la détresse des gens. Il sent que la ville "attend son heure pour le vomir ou le recracher, comme un corps étranger". Mathilde s'est épanouie au sein de l'entreprise qui l'a accueillie il y a huit ans après le décès de son mari. Seulement, un jour, elle a osé contredire en public son sup…

Dans la nuit brune, Agnès Desarthe

Image
Ed. Points Seuil, septembre 2011, 232 pages, 6.6 euros

Agnes Desarthe s'est inspirée d'un livre écrit par deux chercheurs du CNRS et consacré à la persécution des juifs de Lens pour écrire ce livre. De plus, selon elle, chaque enfant naît sauvage, ce sont les parents qui les socialisent et posent les normes.
Mythe de l'enfant sauvage devenu adulte
Jérôme est bien étrange: on sent chez lui un homme tout le temps à côté de sa vie. Bien inséré pourtant dans la société, il fait partie de ces personnages lunaires qui ne montrent rien, qui ne disent rien sauf l'essentiel, et encore! Même lui s'en rend compte: "ce qu'il a toujours connu en revanche, c'est cette cavité en lui, cette absence, comme une chambre d'écho intérieure".  Alors, quand sa fille unique perd son amoureux dans un accident de moto, Jérôme est perdu, incapable de réagir comme il faut devant la détresse de Marina. Lui, il a une explication à tout cela: petit, il a été t…

Newsletter (36)

Image
Rendez-vous hebdomadaire du samedi, la Newsletter vous propose des liens vers des articles littéraires (ou non) de la semaine, et un récapitulatif de mes lectures en cours,  de mes coups de cœur,  et pourquoi pas, parce qu'il y en a aussi,  de mes coups de gueule! Nous connaissons tous quelqu'un qui passait le bac cette année. Alors, histoire de  remonter le moral à celle ou celui qui s'est planté, voici une petite liste de grands écrivains qui n'ont pas eu leur bac alors qu'ils sont étudiés au lycée. Merci Bibliobs!
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20130614.OBS3446/ces-grands-ecrivains-qui-n-ont-pas-eu-le-bac.html


Winter is coming à Dijon depuis jeudi dernier. En effet, George R.R Martin, auteur de Games Of Thrones (Le Trône de Fer) avait choisi cette ville pour sa seule séance de dédicace sur le territoire. Pour l'occasion, on a eu du lourd, comme par exemple, une garde noire (à cheval en ville), des figurants en costume de la série, ou encore le cor…

RUE DES ALBUMS (54) Est-ce que la maîtresse dort à l'école, Carole Fives et Anne-Isabelle Le Touzé

Image