RUE DES ALBUMS (112) Du bruit sous le lit, Jean-Marc Mathis

Ed. Thierry Magnier, octobre 2015, 34 pages, 9.90 euros.

Il s'en passe des choses sous le lit quand petit bonhomme est couché, lumière et porte fermées ! La cachette devient le repère d'un monstre répugnant dont le seul but est de terroriser le locataire du dessus. D'habitude, il suffit juste de faire du bruit pour terroriser le jeune voisin, mais cette fois-ci, le petit garçon ne s'en laisse pas conter :
- "C'est pas fini tout ce boucan? Je voudrais dormir, moi !"

Alors, le monstre sous le lit utilise une nouvelle technique: l'exagération. Il tente de faire croire qu'ils sont plusieurs, ou que son apparence est si répugnante et abominable qu'il est quasiment impossible de s'imaginer à quel point il est repoussant! Sauf que cela ne marche pas non plus. Le gamin se lève, interroge, discute, au point que les rôles s'inversent : il menace le monstre sous le lit de faire intervenir son père dont il lui dresse un portrait assez exagéré aussi :
- "Oh là là... mais mon papa est beaucoup plus terrifiant que toi!
- Mon papa, c'est un géant!"

Alors, qui faut-il craindre finalement?

Du bruit sous le lit exploite l'imaginaire enfantin particulièrement inventif lorsque sont rassemblées des conditions particulières: le noir, le silence, la peur.
Car, même si le mot n'est jamais employé, même si l'enfant ne semble pas terrorisé, on sent que la peur est sous-jacente, et que le petit héros a développé une parade toute personnelle pour lutter contre ses terreurs nocturnes. Devenir plus fort que celui qu'on craint, verbaliser, et trouver un héros susceptible de l'aider, deviennent des solutions pour chasser celui qui se cache sous le lit.

Mathis a privilégié trois couleurs froides: noir, bleu et marron, qui contrastent avec le ton drôle de l'album. Les illustrations sont simples, compréhensibles sans le texte, et le petit héros affiche des mines expressives. Quant à celui qui se cache sous le lit, c'est finalement au lecteur de l'imaginer à partir des détails dessinés au détour d'une page.

Du bruit sous le lit est un album réussi, parlant dès le plus jeune âge car tous les enfants s'identifieront aisément au petit bonhomme.

A partir de 3 ans.

source éditeur

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat