Articles

Affichage des articles du août, 2017

La vie du bon côté, Hada Keisuke

Image
Ed. Philippe Picquier, août 2017, traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako, 144 pages, 16, 50 €
Titre original : Scrap an Build

Premier roman de l'auteur publié en France, ce titre a reçu l'équivalent du Goncourt, soit le Prix Agutagawa. Il dépeint la relation à la fois tendre et éprouvante entre un petit-fils et son grand-père contraint de vivre chez sa fille.

C'es systématique, quand une personne se présente devant lui ou le questionne, le grand-père se plaint et réclame même la mort ! Pourtant, son petits-fils Kento l'a déjà vu déambuler sans souci dans les couloirs de l'appartement familial !
Le vieil homme a usé chacun de ses enfants par ses jérémiades et cela fait trois ans que la mère de Kento supporte le vieux bougon. Même les séjours temporaires en maisons de santé ne permettent à personne de souffler. En plus, Kento est toujours à la maison depuis qu'il a démissionné de son dernier emploi.
"Être condamné à passer le temps sans rien pouvoir faire …

L'Embaumeur ou l'odieuse confession de Victor Renard, Isabelle Duquesnoy

Image
Ed. de La Martinière, août 2017, 528 pages, 20.90 €

Les amateurs de romans historiques ne seront pas en reste ! Isabelle Duquesnoy plante son intrigue au temps de la Révolution française dans un Paris aux relents moyenâgeux.
Victor Renard est condamné à mort, le lecteur l'apprend à la première page. Mais, avant de mourir, il désire raconter à ses geôliers et à ceux qui voient en lui un monstre pour quelles raisons il en est arrivé là. Car Victor Renard, avant d'être un maître embaumeur renommé et riche a eu une enfance difficile en grandissant auprès d'une mère qui le détestait plus que tout. "Ma simple respiration constituait à ses yeux une profanation, ma survie une perpétuelle attaque, un outrage qu'elle ne pouvait endurer. Je le sais parce qu'elle me l'avait craché à la face : son éblouissante carrière d'actrice avait été brusquement interrompue par l'augure de ma naissance".
Ecrit sous la forme d'une confession orale à la première perso…

Qui ne dit mot consent, Alma Brami

Image
Ed. Mercure de France, août 2017, 176 pages, 16.80 €


Elle l'appelle Mon Ange et il lui dit Mon Cœur, mais ces deux-là ont une drôle conception de l'amour et du couple..." Mais tu me trouves jolie ? je demandai.Jolie ? Non mon Cœur, tu es magnifique !
Il me serra dans ses bras.Est-ce que quelque chose pouvait compter plus que ça ? que ses bras autour de moi ?"  Emilie aime Bernard et Bernard aime Emilie. Ils sont à l'âge de la retraite maintenant, mais rien n'a changé depuis le jour de leur mariage, malgré les deux enfants devenus grands et responsables. Emilie a le sens du sacrifice ; fille unique, elle a renoncé à ses parents qui n'ont jamais accepté ce gendre qu'il ne trouvait pas à la hauteur de leur fille. Pour Bernard, elle a renoncé à une carrière et à une vie de citadine. Quand il a éprouvé le besoin de vivre à la campagne, elle a accepté, renonçant - encore une fois - à elle.
Ce qui compte pour Emilie, c'est le regard de Bernard posé sur ell…

Les Buveurs de lumière, Jenni Fagan

Image
Ed. Métailié, août 2017, traduit de l'anglais (Ecosse) par Céline Schwaller, 304 pages, 20 euros.
Titre original : The Sunlight Pilgrims


2020. Alors que le climat se dérègle au point que le monde s'apprête à rentrer dans une nouvelle ère glaciaire, une poignée d'habitants d'un parc de caravanes au nord de l'Ecosse tente de faire fi de la catastrophe annoncée en continuant de vivre, s'aimer, se disputer, mais surtout protéger son prochain.


"Alors, maintenant on va tous mourir gelés, hein ? Non, maintenant nous cherchons des solutions pour nous en sortir".
Rien ne va plus pour Dylan. Sa petite valise contient à peine de quoi se changer et les deux boîtes contenant les cendres de sa mère Vivienne et de sa grand-mère Gunn. Il a enfin décidé de quitter le lieu où il a toujours vécu - un cinéma d'art et d'essai de Soho voué à la destruction - pour rejoindre une adresse que sa mère lui a laissé, située au nord de l'Ecosse, à Clachan Fells. Le deuil…

Exergue (14)

Image
Décalé ou prophétique, l'exergue est la citation qui annonce le roman que vous allez lire.Et souvent, ce fragment littéraire est un petit bijou en soi...
Sciences de la vie, Joy Sorman (Seuil, Rentrée littéraire 2017)


Ils vont tuer Robert Kennedy, Marc Dugain

Image
Ed. Gallimard, août 2017, 400 pages, 22.50 €

A travers la destinée de Robert Kennedy, l'enquête d'un homme sur la mort de ses parents, personnages secrets et distants, disparus dans des circonstances mystérieuses.
Pour Mark O'Dugain, la disparition de ses parents, sa mère d'abord, puis son père ensuite, a toujours été un mystère. Classés comme un suicide et un accident automobile, il reste persuadé que tout cela a été maquillé et que la décision de leur mort a été prise par des instances supérieures.
Son père était un psychiatre spécialiste de l'hypnose et il est décédé presque au même moment que le président américain Kennedy. Associer les deux décès est un pas que le narrateur franchit allègrement, et pour étayer sa conviction intime que sa famille a été en contact avec l'entourage des Kennedy, il décide d'en faire un sujet de thèse.
Cette enquête va lui prendre toute sa vie et quelques allers-retours en France où son père a d'abord exercé pour ensuite…

L'île au poisson venimeux, Barlen Pyamootoo

Image
Ed. de L'Olivier, août 2017, 175 pages, 17 €

Quand Mirna ne voit pas Anil rentrer de son déjeuner, elle ne s'inquiète pas outre mesure. Maurice est une petite île où on ne pourrait pas disparaître facilement. Et puis, pourquoi Anil prendrait-il la poudre d'escampette ?
Ce matin-là pourtant Anil ne se sent pas comme d'habitude ; un rien l'énerve et le trajet à pied jusqu'à son magasin de saris et d'écharpes démodées prend des allures de parcours de combattant dans les rues animées de Flacq. Il se dit qu'il aurait mieux fait de rester au lit, d'ailleurs n'a-t-il pas avoué à sa femme Mirna avant de partir qu'il aurait pu dormir jusque midi ?

Quand Mirna prend le relais au magasin le temps de l'heure du déjeuner, elle se dit qu'elle est décidément une femme heureuse. Certes, le commerce ronronne, il a connu des jours meilleurs, mais il leur permet encore de vivre dignement. Anil a su garder le sens des affaires, et il est encore à ses côt…

Les Sables de l'Amargosa, Claire Vaye Watkins

Image
Ed. Albin Michel, collection Terres d'Amérique, traduit de l'anglais (USA) par Sarah Gurcel, août 2017, 416 pages, 23,49 €
Titre original : Gold Fame Citrus

Dans une Amérique asséchée, un couple cherche à prendre un nouveau départ en s'orientant vers l'est, là où paraît-il, un sourcier a établi une communauté prospère.
Ray et Luz se sont trouvé à un moment clé de leurs jeunes existences ; lui surfait à longueurs de journées, histoire d'oublier l'armée, les frontières des états fermées et surtout le manque d'eau potable , elle, fuyait sa condition de Baby Luz, enfant mannequin, ballottée de casting en casting, prête à tout pour percer dans le mannequinat.
A deux on est plus fort et on appréhende mieux le monde croient-ils, surtout quand ce monde qui se déroule devant leurs yeux ressemble à rien de connu. La Californie n'est plus ce qu'elle était depuis que la majorité de la population a migré vers l'est, là où il reste de l'eau paraît-il. Migr…

Par le vent pleuré, Ron Rash

Image
Ed. du Seuil,collection le Cadre Vert, traduit de l'anglais (USA) par Isabelle Reinharez, août 2017, 208 pages, 19.50 €
Titre original : Risen

Au delà de l'intrigue, c'est avant tout un roman sur les choix que l'on prend et qui déterminent votre vie.
"Dans la vie, on fait des choix, et il faut accepter les conséquences de ces choix", répétait souvent le grand-père de Bill et Eugene, père de substitution des deux gamins depuis qu'ils ont perdu leur papa dans un stupide accident de chasse. Médecin en ville, c'était un homme robuste, droit, froid et craint de tous, loin du cliché de l'aïeul bienveillant envers ses petits-enfants. Parce qu'elle a voulu protéger ses garçons de la précarité, leur mère a accepté que son beau-père prenne en main leur éducation et trace pour eux leur avenir. Bill sera chirurgien, tandis qu' Eugene fera des études de lettres.

1969, Caroline du Sud. L'été est fait de chaleur, de bains et de pêche dans les lacs vois…

Sciences de la vie, Joy Sorman

Image
Ed. Seuil, collection cadre rouge, août 2017, 266 pages, 18 euros.

Véritable énigme médicale comme ses aïeules, Ninon Moise ne se laisse pas faire : elle veut contrarier sa propre histoire, comprendre, se soigner, et se débarrasser du "poison héréditaire".
Ninon Moise, dix-sept ans a grandi avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Fille unique d'Esther, elle entre dans le déterminisme génétique des filles aînées de la famille maternelle : depuis 1518, chaque fille est frappée d'un mal étrange, toujours différent, mais sans cesse une énigme pour le corps médical. Depuis sa naissance, Esther la scrute, la surveille, comme si elle attendait à la fois avec ferveur et crainte l'arrivée du mal. Pour Ninon,  l'histoire familiale fait partie du rituel des histoires du soir, une chronique de la souffrance à travers les âges et les mentalités, une légende qu'on se transmet de mère en fille. Mais lorsqu'elle se lève un matin de janvier avec une sensation d…